Quand Booba prend la défense de Karim Benzema ! (Vidéo)

Universalmusic/Booba
13 novembre 2017
Par Aurélie AMCN
Canal + a diffusé un film-documentaire sur la vie de Karim Benzema. De nombreuses stars y ont pris la parole. Parmi elles, le rappeur Booba qui n’a pas manqué de prendre la défense de l’attaquant français…

En pleine trêve internationale, pas de match de Ligue 1. Alors pour combler la case habituellement réservée au match de championnat, la chaîne a diffusé « Le K Benzema ». Après un Canal Football Club consacré à la carrière de Karim Benzema, ce film-documentaire est revenu en images sur le parcours de l'international français. 

Sans surprise, d’autres sujets, beaucoup moins sympathiques ont aussi été évoqués, notamment les diverses polémiques le concernant. Si la presse n’a pas été tendre avec lui, Karim Benzema peut toutefois compter sur le soutien de nombreuses célébrités du sport, des médias, et même de la musique. En effet, ses amis footballeurs Samir Nasri ou encore Hatem Ben Arfa n’ont pas manqué d’exprimer leur soutien au numéro 9 du Real Madrid, mais c'est le rappeur Booba qui semble avoir le plus marqué les esprits. Et pour cause, on le sait, on le connaît bien, le Duc de Boulogne n’a jamais eu sa langue dans sa poche. Alors quand il décide de prendre la défense du buteur du Real Madrid, il ne passe pas par quatre chemins. 

« S'il n’a pas envie de chanter La Marseillaise, il ne chante pas La Marseillaise. Il n’est pas payé pour chanter, c’est moi qui chante. Il est payé pour jouer au foot, marquer des buts ou faire des passes décisives », déclare-t-il face à la caméra (vidéo ci-dessous). Voilà donc qui est dit. Un discours qu’appréciera certainement Karim Benzema qui n’est pas revenu sur ses rendez-vous secrets avec la chanteuse Rihanna. Rappelons toutefois que, la semaine dernière, il avait tout de même fait quelques révélations croustillantes dans la presse : « J’ai été très heureux de la rencontrer. Elle est très différente de l’image qu’on peut se faire d’elle. Elle ne se prend pas au sérieux. C’était vraiment bien de se voir ».