Info locale

Pilule contraceptive : une Bordelaise sera indemnisée après son AVC

14 février 2018 à 09h35 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : pixabay

Marion Larat avait porté plainte en 2012 après avoir été victime d’un AVC qui était pour elle lié à la prise de sa pilule contraceptive.

Elle a été la première à porter plainte contre une pilule contraceptive de 3ème génération en 2012. La Bordelaise Marion Larat, victime d’un AVC en 2006, vient finalement d’obtenir gain de cause devant le tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Après un classement sans suites de sa plainte en décembre dernier, le tribunal a finalement considéré que l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux devait être condamné à indemniser Marion Larat à hauteur, pour l’instant, de 550 000 euros avant une nouvelle expertise médicale.

La jeune femme qui est aujourd’hui handicapée a toujours été convaincue que son AVC était lié à la prise de sa pilule.

Selon nos confrères de Sud Ouest, la Bordelaise ne compte pas s’arrêter là puisque les laboratoires Bayer qui commercialisent le médicament n’ont pas été reconnus responsables de l’accident.

Une plainte avec constitution de partie civile a été déposée par son avocat. Elle est actuellement examinée par un juge d’instruction.