Jay Z : les révélations bouleversantes de sa mère, Gloria Carter !

08 septembre 2017
Par Aurélie AMCN
Gloria Carter, la mère de Jay Z, raconte le jour où elle a annoncé à son fils son homosexualité. La réaction de son fils l’a beaucoup touchée… Sortez les mouchoirs !

Jay Z n’a jamais caché l’homosexualité de sa mère, Gloria Carter. Ainsi, c’est sur son dernier album 4 :44, un album confessions, sorti au début de l’été que le rappeur de 47 ans raconte l’histoire particulière de sa mère. Dans la chanson "Smile", les fans de Jay Z n’auront ainsi pas manqué d’entendre que « Maman a quatre enfants, mais elle est lesbienne. Elle a dû faire semblant pendant tellement de temps qu’elle est une actrice. Elle a dû rester dans le placard, elle a pris des médicaments. La honte de la société et la douleur étaient trop difficiles à assumer (…) ».

LES LARMES DE JAY Z FACE A SA MERE

Mais si Gloria Carter a toujours été réticente à l’idée de raconter elle-même sa vie privée et surtout évoquer sa souffrance, elle semble aujourd’hui plus libérée et plus à l’aise avec son histoire personnelle et sa sexualité. Ainsi, après avoir autorisé son fils à évoquer son homosexualité et ses problèmes de drogue dans son dernier opus, elle s’est présentée au micro du popdcast d’USSE. Pour la toute première fois, elle est revenue sur le jour où elle a dévoilé son orientation sexuelle à son fils. « Mon fils et moi partageons beaucoup d’informations. Un jour, je me suis assise et je lui ai simplement dit qui j’étais : je suis ta mère, mais il y a la personne que je suis, tu comprends ? C’est la vie que je vis », raconte-t-elle. Elle se souvient ensuite que Jay Z, de son vrai nom Shawn Carter, a littéralement fondu en larmes face à ses confessions. « Il me disait que j’avais dû avoir une vie horrible. Je lui ai répondu qu’elle ne l’avait pas été », se rappelle-t-elle encore. 

UN EPISODE MARQUANT POUR LE RAPPEUR

Un épisode qui aura marqué la vie de l’interprète de ‘’Empire State Of Mind’’. Depuis ce jour, Jay Z évoque régulièrement les problèmes d’addiction ou les problèmes mentaux dans la société. D’ailleurs, récemment, il a déclaré avoir voulu aider la chanteuse Amy Winehouse lors de leur toute première rencontre. Il voulait l’inviter à vivre chez lui, pour la sauver. « On ne prête pas assez attention à ces problèmes parce que ce n’est pas cool. Mais malheureusement, il faut que ces tristes évènements se produisent sur la scène publique pour que les gens ouvrent les yeux », avait-il déclaré lors d’un récent entretien accordé sur sa plateforme TIDAL.