Info locale

Bordeaux prête à porter plainte contre Airbnb ?

13 avril 2018 à 10h40 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : wikimedia

Alors que la mairie de Paris vient d’assigner Airbnb en justice, Bordeaux pourrait suivre le pas.

La mairie de Paris a décidé d’employer les grands moyens contre Airbnb. Selon elle, la plateforme ne respecterait pas ses obligations. Elle a donc décidé de l’assigner en justice.

Depuis le 1er décembre, tous les propriétaires parisiens qui louent leur logement sont obligés de se déclarer en mairie. L’objectif de cette inscription est de vérifier que les propriétaires ne dépassent pas la limite légale de location de 120 jours par an. Problème, plus de 80% des propriétaires ne joueraient pas le jeu.

À Bordeaux, où la mesure a été mise en place en mars, moins de 10% des propriétaires se seraient enregistrés en mairie. 90% des annonces seraient donc illégales.

« Plus il y aura de Airbnb, moins il y aura de place pour les habitants, explique Matthieu Rouveyre, conseiller municipal à Bordeaux et fondateur de l’observatoire Airbnb. C’est déjà le cas dans certains quartiers de Bordeaux comme Les Chartrons, Saint-Michel ou le quartier de l’Hôtel de ville. Les habitants sont obligés de migrer en dehors du centre-ville. »

Pour éviter les abus, Matthieu Rouveyre propose de contraindre AirBNB à retirer toutes les annonces qui ne comporteraient pas de numéro d’enregistrement en mairie. Les contrôles auprès des propriétaires pourraient également être renforcés.

Si la ville de Bordeaux n’a encore rien annoncé, elle pourrait elle aussi décider d’assigner la plateforme en justice.